mercredi 23 novembre 2022

Haïtiens en République dominicaine : bastonnade, déportations, extorsions, vols...

Depuis quelques semaines, la presse dominicaine et la presse internationale font état de déportations massives de migrants haïtiens...

Haïtiens en République dominicaine : bastonnade, déportations, extorsions, vols...

Le 11 novembre 2022, le président Luis Abinader a pris le décret 668-22, qui dans son esprit et dans sa lettre, peut renforcer les actes haineux, le profilage racial et les pratiques de ségrégation à l’encontre des migrant.es haïtiens et des Dominicain.es d’origine haïtienne.

Depuis quelques semaines, la presse dominicaine et la presse internationale font état de déportations massives de migrants haïtiens ou de descendants d’Haïtiens, au motif qu’ils sont en situation irrégulière en République dominicaine, qu’ils occupent illégalement des terres de l’État.

Ces déportations qui se font dans des conditions qui violent les droits des migrants et de la personne humaine sont accompagnées de campagne de haine contre les Haïtiens, de rafle ou de chasse à l’homme, dans diverses régions de la République dominicaine. Souvent, les victimes sont dépouillées de leurs biens ou font l’objet d’extorsion de la part de certains représentants des forces de l’ordre dominicaines.
Le Comité Mémoire 1937 élève les plus vigoureuses protestations contre ces pratiques inhumaines qui violent les conventions et traités ratifiés par la République dominicaine sur les droits de la personne et les accords établis entre la République d’Haïti et la République dominicaine sur les conditions des rapatriements et la protection des droits des migrants.

Lire la suite sur AlterPresse